Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base de données
DOSSIER cerig.efpg.inpg.fr 
Vous êtes ici : Accueil > Technique > Procédés > Waterless 4-3
         Novembre/Décembre 1999
L'offset sans mouillage ou "Waterless"
Par Anne Blayo (EFPG), Dominique Gilet et Jocelyne Rouis (CERIG/EFPG)
D'après la thèse de doctorat de Véronique Lanet-Tholimet
IV - Les consommables (3)
IV 2 Les encres

La composition des encres employées dans le procédé "Waterless" sont très similaires aux encres offset conventionnel, dans la mesure où elles contiennent [Odoni, 1994; MacPhee, 1999] :

  • des pigments,
  • un véhicule composé d'huiles végétales (huiles siccatives), de distillats pétroliers (huiles non-siccatives) et de résines (qui servent de liant entre les pigments et le support d'impression),
  • divers additifs (cires, siccatifs, antioxydants, antimaculants ...) en proportion faible (de l'ordre de 5%).

Le véhicule de l'encre assure son transfert de l'encrier au support d'impression, mais aussi lui confère les caractéristiques de séchage, brillant, résistance au frottement ... De sa formulation dépendent les propriétés rhéologiques de l'encre.

Les additifs quant à eux sont indispensables pour une bonne performance des encres sur machine et une bonne qualité du support imprimé.

Sur le plan des caractéristiques rhéologiques, alors que le tack des deux types d'encre est sensiblement identique [Mac Phee, 1998], la viscosité des encres destinées au "Waterless" est plus élevée que celle des encres classiques.

Par ailleurs, la sensibilité des encres vis-à-vis de la température a poussé les fabricants d'encre a développer des gammes d'encres spécifiques au "Waterless". Aujourd'hui, ils développent leurs propres véhicules de telle façon que l'encre ait une viscosité correcte et stable autour des 35°C qu'elle peut atteindre sur machine. Rappelons (voir chapitre précédent) que la température critique de voile est inférieure à 40°C pour la plupart des encres et que la chute de viscosité provoquée par une élévation de température implique l'étalement de l'encre sur les zones non-imprimantes.

Au niveau du séchage des encres, il est aussi intéressant de noter que l'absence de la solution de mouillage implique un séchage plus rapide. Dans le cas de l'offset feuille, le séchage par pénétration sera plus rapide. Pour les rotatives avec sécheurs, la quantité d'énergie apportée pour l'évaporation de solvant sera plus faible qu'en offset conventionnel.

Actuellement, les encres spécifiques à ce procédé sont plus chères que pour l'offset conventionnel, ce qui serait dû à la plus faible demande du marché.

Les principaux fournisseurs d'encres spécifiques pour l'offset "Waterless"

Les gammes d'encres disponibles sur le marché sont:

  • Akzo Nobel Inks Ltd
    http://www.aninks.com (Date de mise à jour :12 janvier 1999, consulté le 2 novembre 1999)
    Liverpool Road, Cadishead, Manchester, M44 5AJ - Tél. 44(0)161 775 7311 - Fax 44 (0)161-775-0349
    Encres waterless à base d'huiles végétales : Lito Flora Dry, disponible en gamme quadri ou teintes pantone.
  • Encres Dubuit
    http://www.dubuit.com (pas d'informations sur les encres waterless sur le site) (Date de mise à jour : 22 juin 1999, consulté le 2 novembre 1999)
    1, rue Issac Newton, ZI Mitry Compans, 77292 Mitry Cedex - Tél. 01 64 67 41 60 - Fax 01 64 67 11 77
    Encres waterless UV, gamme OW Label spécialisés dans l'étiquette, et les supports tels CD Rom et DVD, et cartes plastiques (cartes de crédit par exemple).
  • Classic Colours Limited
    68-72 Katesgrove Lane, Reading, Berkshire RG1 2ND - Tél. 44 118 956 8648 - Fax 44 118 956 9386
    Encres de la série Sahara et Nevada avec encres métalliques et fluorescentes.
  • Braden Sutphin Ink Company
    3650 E. 93rd St., Cleveland, OH 44105 - Tél. 800 289 6872 Fax 216 271 0515
    Encres machines feuilles et rotatives heatset.
  • Flint Ink
    http://www.flintink.com/domino/flintink.nsf (pas de date de mise à jour, consulté le 02 novembre 1999)
    4600 Arrowhead Drive, Ann Arbor, MI 48105 - Tél. 734 622 6000 - Fax 734 622 6060
    Une gamme appelée ARROW-DRI pour machines à feuilles et rotatives heatset.
  • Kohl & Madden Printing Inks
    http://www.kohlmadden.com (Date de mise à jour : 10 novembre 1998, consulté le 2 novembre 1999)
    222 Bridge Street, Fort Leee, NJ Tél. 201 886 1203 - Fax 201 886 8405
    On trouvera dans la gamme K&MCure des encres waterless à séchage UV.
  • Sicpa
    http://www.sicpa.com/e/solutions/pack_adheslabels.html (Date de mise à jour : 13 octobre 1998, consulté le 02 novembre 1999)
    Propose une gamme d'encres destinée à l'impression d'étiquettes adhésives.
  • Superior Printing Ink Co
    http://www.superiorink.com/products/waterles.htm (Date de mise à jour : 15 octobre 1998, consulté le 02 novembre 1999)
    70 Bethune Street New York, NY 10014-1768, Tél. : 212.741.3600 - Fax: 212.633.8283
    Tout un panel d'encres pour machines à feuilles, dans la gamme Super Tech Aqua-Not : formulations adaptées pour les applications numériques ou analogiques, avec des tacks variables, une gamme Pantone ou hexachromique, des vernis, des encres fluorescentes ou métalliques...
  • Toyo Ink (Toyo Europe)
    http://www.toyoinkus.com/toyo_process.htm (date de mise à jour : 25 août 1999, consulté le 2 novembre 1999)
    Plateforme de Villers-St. Paul, B.P. 25, 60870 Rieux, France
    Tél. 03-44-74-46-46 · Fax 03-44-74-46-43
    Toyo propose une gamme Toyo Aqualess, avec 2 tacks différents, conçue pour les machines feuilles.
  IV 3 Les blanchets

Bien que ce point ne soit pas crucial pour l'utilisation du procédé "Waterless", certains fabricants et en particulier Day International, proposent des blanchets spécifiques au type de support et d'encres employés : carton, journal, métal, impression heatset ou encore encres UV. Ces blanchets ont pour but de préserver un bon transfert du point de trame.

Day International
http://www.dayintl.com/wtrlsapp.htm (date de mise à jour : 6 octobre 1999 consulté le 02 novembre 1999)
Day propose toute une gamme appelée DayGraphica 3000, 3500, 9500, 9700 pour des applications dépendant du type de support.

  IV 4 Les supports d'impression

Du fait de l'absence de la solution de mouillage, ce procédé trouve son intérêt non seulement sur les supports papiers mais aussi sur les supports aluminium et plastiques.

Concernant le papier, ce procédé présente l'avantage de donner un repérage des couleurs plus stable dans le temps qu'en offset conventionnel. En effet, l'absence de solution de mouillage réduit considérablement les problèmes de variations dimensionnelle du papier.

Par contre, l'absence de solution de mouillage n'a pas que des avantages. En effet, les problèmes d'arrachage ou de poussiérage sont plus accentués. Les particules arrachées se retrouvent alors sur la machine au niveau des plaques ou des rouleaux d'encre, ce qui nécessiterait plus de nettoyage, voire un équipement supplémentaire d'aspiration des poussières. Il semblerait qu'en offset humide, ces particules humidifiées soient assouplies et qu'elles repoussent l'encre. Un soin tout particulier doit être accordé au choix d'un support de bonne cohésion superficielle.

Sur les supports plastiques, l'absence de solution de mouillage implique un séchage des encres plus rapide. Parmi les applications très prometteuses, on trouvera les étiquettes, et les supports plastiques de type cartes bancaires, cartes à puce, cartes à piste magnétique ou d'identification.

 
 
Page précédente Sommaire  Page suivante 
 
 
  Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base de données  
 
Copyright © CERIG/EFPG 1996-2000