Accueil Plan du site Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
logo CERIG NOTE TECHNIQUE cerig.efpg.inpg.fr 
Vous êtes ici : Accueil > Technique > Consommables et papier > Le chanvre, de la tradition à la valorisation industrielle           Révision : 01 février 2005
Visitez le site Web de l'EFPG Le chanvre, de la tradition à la valorisation industrielle

Edmond Richard  (Enseignant-chercheur  EFPG)
(1er Février 2005)
Note précédenteListe des notesNote suivante

Le 24 décembre 2004 dans le "Dauphiné Libéré", la journaliste Françoise MÉRY publiait dans l'édition de Mens : "Agriculture / chanvre industriel : le projet avance. En deux ans, la production de chanvre est passée d'un demi-hectare à 24 hectares, principalement dans le Trièves. Elle concerne aujourd'hui 18 agriculteurs. L'Association pour la Promotion du Chanvre Industriel (APCI) basée à Mens dans le Sud-Dauphiné, travaille désormais à la mise en place d'une structure qui supporte la filière entière".
Qui n'a pas été émerveillé par la qualité des premières bibles, encore intactes, imprimées sur du papier de chanvre ou, plus couramment, par la texture d'anciens draps de chanvre, sortis de vénérables armoires ?
La longue fibre de chanvre - ou filasse - est presque entièrement réservée aujourd'hui par les industriels papetiers au papier cigarette où le degré de polymérisation de sa cellulose ainsi que la finesse de la fibre, pour ne citer que ces deux caractéristiques parmi d'autres toutes aussi majeures, en font la matière première quasi-exclusive de ce papier très fin.

Chronique des années 2000

En savoir plus sur le chanvre :

Depuis le début des années 2000, l'École Française de Papeterie et des Industries Graphiques s'intéresse à la renaissance de ce matériau qui fait partie de l'histoire économique et industrielle de la région Rhône-Alpes. L'École a ainsi réalisé plusieurs études techniques concernant l'utilisation du chanvre dans la fabrication du papier et ce, dans une perspective de valorisation industrielle de ce matériau écologique.

1 - Une exposition (décembre 2001-octobre 2002)

Une exposition est organisée par l’association des Amis du Musée du Trièves avec l’aide technique du Musée Dauphinois au Musée du Trièves situé à Mens et s' intitule "Au fil du chanvre... en Trièves". Elle rappelle le rôle important du chanvre dans l'économie du Trièves du XIVe au XIXe siècle et apporte des informations sur le renouveau prometteur du chanvre en Europe et notamment en France.

2 - Une étude de veille technologique (février-mars 2002)

Un rapport de veille technologique "Utilisation du chanvre dans les biomatériaux" est réalisé par deux élèves-ingénieurs de 2e année - Xavier MATHIEU et Léandro SALGUEIRO - dans le cadre de l'enseignement de Veille Technologique et Intelligence Économique. Il est soutenu à l'EFPG devant un jury universitaire en présence de Philippe RICHARD, président de l'APCI.
Cette étude décrit l'historique et la morphologie de la plante utilisée actuellement – par opposition au chanvre ludique, le chanvre industriel regroupe 5 plants monoïques pratiquement dépourvus de THC (tétrahydrocannabinol) –, les propriétés du chanvre et ses secteurs d'utilisation. En outre, elle recense les usines papetières françaises utilisant du chanvre et les différents types de délignification avec leurs intérêts et inconvénients.

3 - Une étude sur l'utilisation du chanvre (juillet 2002)

L'Association pour la Promotion du Chanvre Industriel (APCI), constituée peu avant, commande une étude à l'EFPG. Leur projet global concerne la diversification de l'utilisation du chanvre : huile et cosmétiques à partir de la graine de chènevis, laine de chanvre, briques de chènevotte…et papier de luxe.

D'autres études avec notamment l'école de chimie de Lyon pour l'huile et l'ENSEEG (École Nationale Supérieure d'Électrochimie et d'Électrométallurgie de Grenoble) pour le défibrage de la tige sont également engagées.
Ce projet s'inscrit dans le cadre plus général de l'expansion du Trièves avec des produits issus de l'agriculture biologique, le Centre Écologique "Terre Vivante", créé il y a quelques années, attestant déjà des efforts de cette région dans cette voie.

4 - Une étude technique sur les traitements nécessaires à la fabrication du papier (avril- juin 2003)

Une première étude technique est réalisée par un étudiant de l'IUP de Grenoble "Génie des Systèmes Industriels", en stage à l'EFPG. Elle montre les traitements à mettre en œuvre en faisabilité laboratoire (délignification, blanchiment) pour obtenir, à partir de la tige entière de chanvre, une pâte mi-blanchie à blanchie, puis un papier 100 % chanvre avec les éventuels adjuvants physiques de blancheur, collage et résistance à l'état humide, nécessaires à l'obtention de certains papiers.
Cette étude a été soutenue en juin 2003 devant un jury universitaire à l'IUP de Grenoble.

5 - Un rapport technique (juillet 2003)

Un premier rapport technique, confidentiel, sur la fabrication d'un papier 100 % chanvre du Trièves est remis en juillet 2003 à l'APCI.

6 - Une contribution à l'établissement d'un devis de papeterie artisanale (septembre 2003-juillet 2004)

Un devis de papeterie artisanale est établi par la société ERTAM Industrie après de nombreuses concertations APCI – EFPG – ERTAM incluant une visite des réalisations de cette société ; les Moulins à papier, tel celui de Fontaine de Vaucluse, sont tous connus des acteurs de cette concertation.

7 - Une contribution à une étude de marché (avril-mai 2004)

Trois étudiants de l'association Papyrus Junior Conseil de l'EFPG fabriquent neuf papiers cible :

    emballage souple, impression
  écriture
  sac réutilisable
  papier absorbant
  menu touristique
  carte de visite
  set de table
  affiche
  aquarelle
 

en différents grammages, états de surface et en quantité suffisante pour l'élaboration de catalogues destinés à une étude de marché qualitative "Débouchés en imprimerie et papeterie(*) du papier de chanvre industriel", étude menée par la Junior Entreprise de l'ESA, École Supérieure des Affaires de Grenoble.
Cette étude est confidentielle.
* par papeterie, il faut entendre bureaux de papeterie

8 - Un projet de fin d'études sur la valorisation du chanvre dans la fabrication du papier de luxe (février 2005-juin 2005)

Une convention de projet de fin d'études (PFE) entre l'EFPG et l'APCI est signée en décembre 2004.
Ce PFE de 5 mois, de février à juin 2005, est intitulé "Valorisation du chanvre en vue de la fabrication de papier de luxe dans le Sud-Dauphiné" et sera effectué par une élève-ingénieur de 3e année. Il visera à la stricte définition des traitements successifs, et de leurs effluents, respectueux de l'environnement et utilisables dans une papeterie artisanale.

Contact à l'EFPG : Edmond Richard, enseignant-chercheur - Tél. 04 76 82 69 21

Note précédente Liste des notes Page technique  Note suivante 
 
Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
 
Copyright © CERIG/EFPG 1996-2005
Mise en page : J.C. Sohm