Accueil Recherche | Plan Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
dossier cerig.efpg.inpg.fr 
Vous êtes ici : Accueil > La technique > Procédés > Rapport d'activité scientifique du LGP2 > Science et techniques graphiques > Présentation           Révision : 05 juillet 2011
Page précédente Rapport d'activité scientifique du LGP2 (2006-2009) Page suivante
Page précédente Page suivante
Chercheurs du LGP2
(Mai 2011)
 
Grenoble INP-Pagora, Ecole internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux
Rejoignez-nous
Laboratoire Génie des Procédés Papetiers (LGP2)

IV - Science et Techniques Graphiques

IV - 1 - Présentation

Le champ d'action de l'équipe Science et Techniques Graphiques est relativement vaste et pluridisciplinaire. Il doit en effet intégrer toutes les étapes de la chaîne graphique, depuis la conception du document (prépresse) jusqu’à son impression. Ceci implique donc une parfaite connaissance des matériaux concernés, leur caractérisation, leur mise en œuvre, le paramétrage et le contrôle en ligne du procédé pour enfin maîtriser la qualité finale du produit imprimé. De plus, étant donné l’essor de l’électronique imprimée, l’équipe développe actuellement des actions de recherche dans la fonctionnalisation des surfaces et des produits imprimés pour des applications qui n’utilisent plus forcément des matériaux et supports traditionnels.

Il n’en demeure pas moins que les papiers, cartons et autres supports à base de biomatériaux sont des maillons forts qui nous relient aux autres équipes du laboratoire. L’étude de leur structure et de leurs propriétés physiques est un élément incontournable pour leur mise en œuvre dans les procédés d’impression. La connaissance des encres et toners et autres fluides fonctionnels, de leur composition et de leurs comportements, rhéologique et physicochimique, est déterminante. Leur formulation est complexe car elle doit permettre une compatibilité accrue avec la grande diversité des supports d’impression, le choix du procédé et la fonctionnalité finale du produit intégrant ses contraintes d’utilisation (durée de vie, environnement, recyclage,...). L’analyse des interactions fluide/support est donc essentielle pour la maîtrise du transfert d’encre et passe inéluctablement par l’étude des surfaces et des interfaces (physico-chimie, topographie,...). Dans certains cas (procédés offset, flexographie, héliogravure), le transfert d’encre n’est pas direct et le substrat reçoit l’encre par l’intermédiaire d’une forme imprimante spécifique au procédé. L’élaboration de cet élément, essentielle dans la finesse de reproduction finale, nécessite aussi bien des connaissances dans l’utilisation, l’interfaçage et l’automatisation de logiciels spécifiques (flux numérique,...) que des connaissances en chimie et physicochimie des matériaux.

Enfin, rien ne serait possible sans le contrôle, l’adaptation et l’optimisation des procédés d’impression qui doivent prendre en compte les contraintes techniques issues des matériaux utilisés et les contraintes de rentabilité de production. Pour mener à bien ces objectifs, l’équipe s’appuie sur trois thématiques bien intégrées aux axes de recherche du LGP2 et à ceux du pôle “Matériaux” :

Ainsi, nos recherches peuvent progresser selon une méthodologie qui part de l’étude des matériaux jusqu’aux procédés d’impression. Les axes d’études actuels se concentrent d’une part sur les procédés numériques qui atteignent une dimension industrielle et demandent de plus en plus de développement dans la gestion des données numériques et la mise en œuvre de matériaux spécifiques et d’autre part, sur l’utilisation des procédés d’impression afin de fonctionnaliser des surfaces et des matériaux. Les applications visées sont variées (batteries, masquage/démasquage sélectif de surfaces métalliques, étiquettes autoadhésives, RFID, OLEDs, photoluminescences,...). Elles ont cependant un point commun : permettre la réalisation d’éléments à bas coût et grand volume en optimisant et en adaptant les procédés d’impression dits conventionnels.

Bien évidemment, ces trois thématiques ne sont jamais abordées distinctement et bon nombre d’études en cours au sein de notre équipe les traitent toutes trois à des degrés divers. Elles sont illustrées dans les pages suivantes.

 
Page précédente Sommaire Page suivante
Page précédente Sommaire Page suivante
Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base  
Copyright © Cerig/Grenoble INP-Pagora
Mise en page : A. Pandolfi