Accueil     Recherche | Plan     Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base  
dossier cerig.efpg.inpg.fr 
 
Vous êtes ici : Accueil > La technique > Procédés > Imprimerie : la révolution numérique > Une formation qui fait bonne impression   Révision : 05 juillet 2005
 
Visitez le site Web de l'EFPG ! Imprimerie : la révolution numérique Pas de page précédente
Page
précédente
Page suivante
Page
suivante
Robert Catusse (EFPG)
(28 juin 2005)

IV - Une formation qui fait bonne impression

La formation à la chaîne graphique existe depuis vingt ans à l'INP Grenoble. Vingt années au cours desquelles elle a évolué. Dernière innovation : la licence professionnelle “Flux numériques, édition et production d’imprimés”.

 

I - Vingt ans de formation enthousiaste à l'écoute des métiers

   
En savoir plus :
Les carrières des ingénieurs EFPG, 
section Imprimerie et Transformation
- CERIG, fév. 2005

"Vingt ans de formation enthousiaste à l’écoute des métiers" : c’est avec ce slogan que nous avons invité tous nos anciens élèves-ingénieurs de la section Imprimerie -Transformation dont la première promotion date de 1984. Il faut imaginer une profession qui, à l’époque, était encore très artisanale, avec une chaîne de production découpée en une série d’étapes, souvent manuelles, sur lesquelles régnaient des ouvriers très compétents mais non polyvalents. Et il n'existait ni Mac, ni PC !

 

II - Répondre à de nouveaux défis

   
En savoir plus :
- EFPG : métiers et carrières
- EFPG : la formation
- Licence professionnelle "Flux numériques, édition 
et production d'imprimés"
- CERIG, juin 2005

Que de chemin parcouru depuis... avec bien sûr l'introduction de l'informatique qui, durant ces vingt dernières années, a profondément bouleversé les métiers de l’imprimerie. De nouvelles techniques sont apparues avec l’arrivée des presses numériques, mais il faut savoir que les grands procédés traditionnels (offset, héliogravure, flexographie…) ont eux aussi été modifiés en profondeur, non pas dans leur principe de base mais dans leur mise en œuvre. La photogravure, étape de préparation des formes imprimantes, est maintenant entièrement réalisée sur ordinateur et les fichiers numériques produits permettent des préréglages fins des presses, massicots, plieuses… Les flux numériques gèrent toute la chaîne de production.

Pour répondre à ces nouveaux défis, l’EFPG s’est investie sur deux axes de formation :

 

III - Connaissance de l'entreprise

Il faut noter que la technique ne représente qu’environ un tiers du cursus. Le reste se répartit à peu près également entre les matières scientifiques de base et la connaissance du milieu industriel, sous forme de stages et de modules de mise en situation. Ce dernier point se révèle particulièrement important puisque nos ingénieurs sont appelés à travailler dans un secteur constitué essentiellement de PMI et de PME de moins de 50 personnes. Ils y exercent très souvent des responsabilités transversales qui nécessitent de bien connaître tous les aspects de l'entreprise.

     
Pas de page précédente
Page précédente
Retour au sommaire
Retour au sommaire
Page suivante
Page suivante
Accueil Technique Liens Actualités Formation Emploi Forums Base  
Copyright © CERIG/EFPG 1996-2005
   
 

Mise en page : A. Pandolfi