Accueil     Recherche | Plan     Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base  
logo CERIG Histoire de nos métiers Cerig 
  Vous êtes ici : Accueil > Base de connaissances > Histoire de nos métiers > Le Grésivaudan, berceau de la Houille Blanche > La double vie de Maurice Révision : 3 mai 2007  
Page précédente
Précédent
Le Grésivaudan, berceau de la Houille Blanche Retour au sommaire
Sommaire
   Page suivante
Suivant
André FAURIE - Ingénieur EFPG

Extrait du Bulletin de La Cellulose,
numéro spécial, 2005
Mise en ligne : Mai 2007

Partagez sur Facebook
Rejoignez-nous

     
Voir aussi :
     

III - La double vie de Maurice

  Maurice Bergès  
Figure 33 - Maurice
Bergès

Il est impossible de terminer cette saga sans parler de Maurice Bergès.

Industriel avec son père, il est actif dans l'éclairage de la vallée du Grésivaudan et après la mort d'Aristide, il crée la Société Hydraulique de l'Eau d'Olle qui gère plus de 16 000 CV.

Homme politique, radical indépendant, il est maire de Villard-Bonnot et conseiller général.
Il a également une double vie familiale. Marié à l'Italienne d'Annunzio, il vit avec Léonie Marie Ferrieu et reconnaît les sept enfants qu'ils ont à Versailles puis à Cognin. Il achète une magnifique demeure près de Chambéry et l'aménage avec une splendide terrasse qui domine la vallée.
Peintre, il expose plusieurs fois à la Société Savoisienne des Beaux-Arts et décore les murs de sa maison de fresques quelques peu dénudées.

Usine hydroélectrique du Haut-Laval     Usine hydroélectrique de La Ferrière
Figure 34 - Usine hydroélectrique du Haut-Laval     Figure 35 - Usine hydroélectrique de La Ferrière
  Page précédente
Précédent
Retour au sommaire
Sommaire
Page suivante
Suivant
  Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base  
Copyright © Cerig/Grenoble INP-Pagora
Mise en page : A. Pandolfi