Accueil     Recherche | Plan     Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base  
logo CERIG Histoire de nos métiers Cerig 
  Vous êtes ici : Accueil > Base de connaissances > Histoire de nos métiers > Papeterie de Brignoud, une reconversion réussie > 1986-1996, Lystil SA division des non-tissés de Dalle & Lecomte puis de Sibille Dalle Révision : 11 février 2011  
Page précédente
Précédent
Papeterie de Brignoud, une reconversion réussie Retour au sommaire
Sommaire
   Page suivante
Suivant
Gérard COSTE - Ingénieur EFPG

Extrait du Bulletin de La Cellulose,
n°60, 2010
Mise en ligne : Février 2011

Partagez sur Facebook
Rejoignez-nous

     
Voir aussi :
     

V - 1986-1996, Lystil SA, division des non-tissés de Dalle & Lecomte
puis de Sibille-Dalle

Une réduction drastique porte les effectifs de l'usine de 120 à 66 personnes. Elle redémarre avec trois équipes pour un marché de 1600 tonnes/an, 1000 tonnes provenant de Dalle & Lecomte et 600 tonnes de Dexter. Les nouveaux responsables diversifient les productions en privilégiant les petites séries et les nouveaux produits, ce que permet la flexibilité de la machine. Cette orientation nécessite des efforts rigoureux afin de réduire les temps de changement de fabrication et les régimes transitoires pour atteindre la mise au bon. Cette restructuration de même qu'une conjoncture favorable permettent alors à l’entreprise de rebondir et de connaître une forte progression durant la fin des années 80. De 1600 tonnes/an, la production passe à 2000 tonnes/an, puis à 3000 tonnes/an.

  Début des années 90, nouveau logo 
  de Lystil SA devenue la division non-tissés de Sibille-Dalle  
Figure 9 - Début des années 90, nouveau logo de Lystil SA
devenue la division non-tissés de Sibille-Dalle

Cette embellie permet à l’usine d’effectuer des investissements en 1990, d'un montant de 17 millions de francs, entièrement autofinancés. Le cylindre Yankee est remplacé par un cylindre à air traversant Honeycomb. De plus, un Jet lace – système de liaison par entrelacement des fibres avec des jets à très haute pression – de la société Perfojet vient compléter la ligne de production.

La même année, Dalle & Lecomte et la société Sibille fusionnent : Sibille avec 51% des parts est majoritaire, Dalle & Lecomte en détenant 36% et Ahlstrom ,13%. Lystil SA devient la division des non-tissés de la nouvelle société Sibille-Dalle.

C’est aussi à cette époque que l’usine de Brignoud se repositionne sur le revêtement mural et développe vers 1995 un nouveau produit pour salles de bain, présentant une grande stabilité et pouvant se poser directement sur une surface encollée.

Coupe 
   transversale d’un non-tissé pour revêtement mural (cellulose/fibres longues de polyester)
Figure 10 -  Coupe transversale d’un non-tissé pour
revêtement mural (cellulose/fibres longues de polyester)
[Photo EFPG/G. Coste - G= 250X]

En 1992, Lystil SA rachète sur ses fonds propres Tamlon, l’usine de non-tissés appartenant au finlandais Tampella et située à Tempere (Finlande). Tamlon devient Lystil Oy, une filiale de Lystil SA.

Au milieu des années 90, en accord avec les partenaires sociaux, l’usine opte pour une équipe supplémentaire de week-end travaillant 24 heures (deux fois 12 heures), puis rapidement pour une seconde équipe. En 2000, la loi sur les 35 heures entraîne la suppression de cette spécificité pour le travail du week-end et le passage en continu avec cinq équipes.

En 1996, le groupe Sibille-Dalle est repris entièrement par la société finlandaise Ahlstrom : l’usine de Brignoud devient alors Ahlstrom Brignoud.

  Page précédente
Précédent
Retour au sommaire
Sommaire
Page suivante
Suivant
  Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base  
Copyright © Cerig/Grenoble INP-Pagora
Mise en page : A. Pandolfi