Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base de données
DOSSIER cerig.efpg.inpg.fr 
Vous êtes ici : Accueil > Technique > Consommables > Le matériau papier (Introduction)
         Mars 1999

Le matériau papier

 

par D. Gilet, EFPG/CERIG

 


 Introduction

 
Cette année est tout à fait indiquée pour la réalisation d'un dossier sur ce support d'impression qu'est le papier puisque nous fêtons en 1999 le bicentenaire de l'invention de la machine à papier en continu de Louis-Nicolas Robert, ou plus exactement de son brevet. Livres, expositions, émissions télévisées, tout est mis en oeuvre pour que chacun de nous s'attarde quelques instants sur ce fabuleux matériau.
Le papier, apparu il y a plus de 2000 ans en Chine, est un matériau très ancien mais aussi très moderne, faisant preuve à la fois d'une forte tradition comme d'une forte innovation. Depuis son apparition, le principe de base de sa fabrication n'a guère changé, mais il a toujours su s'adapter aux nouveaux besoins des utilisateurs, ce qui en fait sa richesse et son intérêt.
Vu sous l'angle économique, il reflète de la bonne santé de l'activité économique d'un pays. Si l'on s'attache à son côté fonctionnel, il ne s'est guère éloigné de sa fonction première, un support de la pensée. Par ailleurs, il est sans conteste très respectueux de la nature, et de plus en plus devient très technique, universel et omniprésent. Aujourd'hui, nous sommes bien loin d'un monde sans papier malgré l'arrivée des ordinateurs, et pourtant nous voyons poindre à l'horizon des papiers "réinscriptibles" ou des "livres électroniques", qui pourraient bien perturber l'avenir du papier traditionnel.
Du fait de la grande diversité de sortes et de qualités de papiers présents sur le marché, on comprend dès lors la difficulté d'établir un choix de papier qui soit à la fois conforme en amont aux désirs créatifs du client et qui réponde en aval aux contraintes techniques du fabricant de papier et de l'imprimeur.
Ce dossier a pour but de vous donner quelques connaissances sur ce matériau, sa fabrication, quelques unes de ses caractéristiques vues sous l'angle d'un imprimeur. Nous nous attarderons ensuite sur les papiers à usage graphique et les qualités requises en fonction des procédés d'impression.
Nous vous proposons également des liens vers des sites internet pertinents ou instructifs, ainsi qu'un glossaire regroupant les termes techniques et les sigles utilisés.

  Sommaire

Nous remercions tout particulièrement l'IRFIP et l'EFPG pour nous avoir transmis des photos et documents ayant contribué à l'élaboration de ce dossier.


 Un indice de bonne santé pour les pays...

 

La consommation de papier et carton est étroitement liée à l'activité économique de chaque pays. En effet, lorsqu'un pays est en pleine croissance, la consommation augmente, donc l'emballage, la publicité et la consommation en papier croissent.

  • La production de papier et carton en France pour l'année 1998 a atteint selon les estimations 9,2 millions de tonnes dont 4 millions de tonnes à usage graphique.
  • La consommation apparente (consommation propre + importations) de papier et carton pour la même année est de 10,8 millions de tonnes dont environ 50% à usage graphique.
  • Au niveau mondial, la consommation devrait atteindre environ 400 millions de tonnes au début du XXIe siècle, soit une consommation multipliée par six en cinquante ans. L'avenir de ce matériau n'est donc pas à craindre.
On peut aussi lier la consommation de papier par habitant au niveau d'industrialisation de son pays (voir tableau ci-dessous). Pour l'année 1997, les Etats-Unis viennent en tête avec 335 kg/an/habitant, suivis par la Finlande avec 332 kg, la France occupant la 16 e place avec 176 kg. Notons que plus de 50% des pays d'Afrique consomment moins de 1 kg de papier par an et par habitant : le Togo et le Mali en consomment par exemple 100 g.

 
Consommation apparente de papiers et cartons
en 1997, en kg/habitant

(Source Pulp and Paper International, Juillet 1998)
Rang   Pays  Consommation de papier en kg/an et /habitant
 1  Etats-Unis 335
2  Finlande 332
3  Belgique 301
 4  Suède 274
5  Japon 249
6  Taiwan 234
7  Suisse 225
8  Canada 222
9  Danemark 221
10  Pays Bas 218
11  Royaume Uni 208
12  Hong Kong 205
13  Nouvelle Zélande 203
14  Autriche 202
15 Allemagne 192
16  FRANCE 176
17  Norvège 173
18  Australie 171
19  Singapour 161
 20  Italie 159

Les quelques chiffres clés mentionnés ci-dessous vous donneront une idée de l'importance du secteur "pâtes, papiers et cartons" en France :

 117 entreprises, 146 usines de fabrication de pâtes, papiers et cartons

 230 machines à papier

2 670 000 t de pâte produites (soit 6% de moins qu'en 1997)
9 230 000 t de papier-carton produites (soit 1% de plus qu'en 1997)
10 800 000 t de papier-carton consommées (y compris les
importations, soit 4% de plus qu'en 1997) 

 parmi les 9 230 000 t de papier-carton produites :
Papiers à usage graphique : 4 040 000 t,
(soit 5% de moins qu'en 1997)
Papiers pour l'emballage : 4 310 000 t
(soit 7% de plus qu'en 1997)
Papiers sanitaires et domestiques : 515 000 t
(soit 4% de moins qu'en 1997)

 4 900 000 t de vieux papiers consommées (soit 10% de plus qu'en 1997)

 environ 25000 emplois dans le secteurs papier et pâte

(Source Copacel, mars 1999, estimations sur l'année 1998)

 Le support naturel de la pensée

 

Malgré l'arrivée massive des ordinateurs et la fulgurante progression de transmissions d'informations numériques, nous sommes encore bien loin du zéro papier et du bureau sans papier. Le papier restera encore certainement le support privilégié de la pensée car il permet de garder une trace permanente de toutes ces images que l'on voit défiler sur nos écrans et de véhiculer simplement les messages.

 Le papier, la nature et l'environnement

 

Le papier possède un atout inestimable : non seulement il est fabriqué à partir d'une matière première naturelle et renouvelable, le bois, mais il est en plus biodégradable, recyclable et en dernier lieu fournit de l'énergie lorsqu'il est incinéré. Ce sont des qualités auxquelles sont sensibles tous les consommateurs aujourd'hui.

 Le papier, notre compagnon de tous les jours

 

Jetons un regard autour de nous pour nous rendre compte à quel point ce matériau est devenu omniprésent :

  • support de communication : publicités, plaquettes de présentation, journaux, magazines, livres, fax, photocopieur, imprimantes de bureau,
  • dans notre vie quotidienne familiale : essuie-tout, couches, mouchoirs,
  • dans le monde médical : vêtements chirurgicaux, papiers stérilisés, champs opératoires,
  • mise en valeur des produits grâce aux emballages : articles de luxe (parfums, alcools) ou produits alimentaires ( boîtes, sacs, présentoirs),
  • applications industrielles très techniques où ses caractéristiques multiples en font un allié de choix

 
 
     Sommaire          Chapitre suivant
 
 
  Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base de données  
 
Copyright © CERIG/EFPG 1996-2000