Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base de données
DOSSIER cerig.efpg.inpg.fr 
Vous êtes ici : Accueil > Technique > Procédés > Les presses numériques dans l'imprimerie (conclusion)
         6 novembre 2000
Les presses numériques dans l'imprimerie
Éliane Rousset - EFPG
VI - Conclusion

Après des débuts prometteurs en 1993 et malgré le plus fort taux de croissance du secteur graphique, l'impression numérique couleur représente un potentiel encore peu exploité.

Les courts tirages inférieurs à 5.000 exemplaires représentent 60 % du marché, l'impression personnalisée 20 %, à la demande 10 % et les travaux de type "distribuer (les données) et imprimer" 10 %. Le domaine d'application est très vaste :
    documents de communication interne d'entreprise
  dossiers de formation
  livres
  publications instantanées durant les salons professionnels
  documentation multilingue pour logiciels
  livrets pour CD
  brochures concernant l'informatique, l'automobile, l'immobilier, le secteur textile, etc.
  catalogues commerciaux en tous genres
  documents de présentation personnalisés
  mailings des banques ou des compagnies d'assurance
  lettres d'information
  cartes de visite
  épreuves numériques
  affiches
  posters et photos couleur grand format...
Les presses dont le temps de création de l'image est limité à quelques dizaines de secondes à la sortie du RIP, avec la possibilité de renouvellement de l'image à chaque tour de cylindre, s'adressent  en priorité aux impressions à la demande et personnalisées, avec plusieurs dizaines de changements de travail par jour. Par contre, les presses numériques qui demandent un temps de réalisation de la forme imprimante de l'ordre de 10 à 20 minutes à la sortie du RIP, sont plutôt dédiées aux courts et moyens tirages de l'ordre de 1.000 à 5.000 exemplaires.
Dans le domaine des étiquettes, l'impression numérique commence également à devenir une réalité industrielle avec l'installation des premières presses Gallus Indigo DO330, Agfa Chromapress 32SI, Xeikon DCP/32S et Nilpeter DL3300 (moteur Xeikon).
Selon une étude européenne du Graphic Art Intelligence Network, les parts de marché des tirages de 500 à 2.000 exemplaires seraient respectivement de 17 % et 20 % en l'année 2000. D'où la constitution progressive de réseaux mondiaux de transmission de données numériques pour l'impression à distance.
Il est évident que les presses numériques sont la solution pour l'impression de ces nouveaux flux de production.
 
 
Chapitre précédent Sommaire  Chapitre suivant 
 
 
  Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base de données  
 
Copyright © CERIG/EFPG 1996-2000