Accueil Recherche | Plan Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
NOUVELLE cerig.efpg.inpg.fr 
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Nouvelles > Cent ans d'innovation et toujours la fibre !
Révision : 12 Juillet 2007
Cent ans d'innovation et toujours la fibre !
 
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante

Tel était le thème de la célébration du Centenaire de l’École Française de Papeterie et des Industries Graphiques à Grenoble.
Plus de 1200 personnes se sont retrouvées pendant ces 36 heures de portes ouvertes, de conférence et d'inauguration, avec en point d’orgue une soirée rassemblant près de 1000 personnes sous un chapiteau dressé sur le domaine universitaire de Saint-Martin d’Hères, près de Grenoble.
L’ensemble était particulièrement réussi et bien organisé… C’est le moins que l’on puisse demander à une population d’ingénieurs de haut niveau ! Quatre générations d’ingénieurs se sont retrouvés pour un moment collectif très fort, fait de souvenirs, d’échanges chaleureux et… de questions sur l’avenir de la profession.

Jacques de Rotalier
(10 Juillet 2007)

Un peu d'histoire ....

   
En savoir plus ...

Depuis le milieu du 19e  siècle, Grenoble et sa région sont un lieu où se sont toujours mariés recherche et industrie : on a su très vite y combiner électricité, mécanique, chimie.
Du coup, quand les professionnels du papier ont décidé en 1907 de créer leur propre école, ils ont choisi Grenoble pour son tissu industriel, et notamment dans le domaine du papier. A l’époque déjà, ces industriels ont fait preuve d’audace et d’innovation : ils ont créé une école privée gratuite, pour leur profession, cas unique dans l’histoire de la formation en France.

Pourquoi créer une école pour une profession, me direz vous ?
Tout simplement parce que, sous son apparente simplicité le matériau papier-carton fait appel à 10 disciplines différentes au moins (mécanique, process, physiques, chimies) pour être fabriqué et ce processus fort complexe ne s’apprend pas chez les généralistes.

L'EFPG au sein de l'INPG

Bien entendu, le statut de l’école a évolué avec le temps. Elle fait désormais partie de l’Institut National Polytechnique de Grenoble qui rassemble des formations aussi variées que l’électronique, l’hydraulique, le nucléaire, les process industriels…
Pour mieux préparer l’avenir, l'INPG a profondément modifié son organisation et ses formations et vient obtenir le titre de Grand Établissement en Mars 2007, anticipant en quelque sorte la nouvelle loi sur l’autonomie des universités.

L’EFPG participe pleinement à cette réforme qui doit permettre aux différentes écoles de mieux préparer leurs élèves aux défis de la mondialisation par des formations innovantes.
Sur le volet innovation, l’EFPG a été une des premières écoles d'ingénieurs à valider des formations d’ingénieurs par apprentissage : elle s’en félicite tous les jours un peu plus. Elle a aussi été l’une des premières à être certifiée ISO 9001.

Claude Allègre, professeur-chercheur, ex-Ministre de l’Éducation Nationale et de la Recherche, présent durant cette journée de célébration, a constaté publiquement que bien des idées qu’il essaie de mettre en œuvre pour la fertilisation croisée de la recherche et de la formation sont déjà mises en pratique à l’EFPG.

Quelles pistes pour l'avenir ?

Cet inventaire d’inventeurs n’a pas vocation à l’exhaustivité, car en rassemblant dans le plus grand amphi du campus de Grenoble toutes les pistes sur lesquelles ils travaillent, les enseignants-chercheurs de l’EFPG se sont eux-mêmes étonnés de leur variété !
Rappelons aussi que l’EFPG profite de la présence à ses côtés du CTP (Centre Technique du Papier), (peut-être plus axé sur la recherche appliquée, quoique !) pour constituer l'un des deux pôles majeurs de recherche de la profession en Europe, voire dans le monde, avec bien entendu, celui d’Helsinki. Cela ouvre des opportunités passionnantes pour l’école et ses élèves !

Nous nous contenterons aujourd’hui de suivre quelques pistes de recherche importantes.

LES BIOMATÉRIAUX

La lignine et la cellulose font partie des biomatériaux. Si la cellulose a fait l’objet d’investigations détaillées depuis un certain temps, la lignine quant à elle ne fait l’objet de recherches approfondies que depuis peu, et ce que l’on découvre paraît à la fois passionnant et prometteur !
La lignine est un polymère naturel d’une extrême complexité, son étude se fait désormais à l’échelle nanométrique. Quand en plus on sait que chaque plante possède sa propre lignine, on imagine les champs de recherche possibles.
On peut désormais, si on le souhaite, analyser, décortiquer chacune des 5 à 20 millions de fibres contenues dans une feuille A4 !
Chaque arbre, voire chaque plante annuelle, est une usine à nanoparticules. De plus, les propriétés physiques des nanocristaux de cellulose devraient permettre de révolutionner les états de surface des papiers dans les années à venir.
Le réseau InTechFibres auquel participe une dizaine d’experts du département Chimie des Procédés de l’EFPG étudie la valorisation de la ressource lignocellulosique. Ces chercheurs de l'EFPG pistent les nouveaux produits qu’ils pourront créer tout en se préoccupant des défis environnementaux qu’ils seront à même de relever.

Nul doute que des solutions seront proposées en réponse aux défis économiques et écologiques à venir !

L’ÉLECTRONIQUE IMPRIMÉE

Grâce à la création, il y a 20 ans, d’une section dédiée à l'impression, l’EFPG a développé un savoir-faire en aval qui devrait s’avérer très utile dans le développement de l’électronique imprimée.
Il s’agit là d’intégrer des composants électroniques par impression sur des produits qui n’en comportaient pas jusqu’ici, afin de les rendre interactifs. Cette technologie relève complètement du savoir-faire des imprimeurs qui déposent de l’encre sur des surfaces  à grande échelle.
Ce projet, en particulier, est suivi par l'EFPG et le CTP dans le cadre du pôle de compétitivité grenoblois, Minalogic (Micro Nanotechnologies et Logiciel).
Des savoirs-faire en connectique, papier, encre, assemblage des composants nécessitent de faire travailler ensemble des équipes pluridisciplinaires : la technologie RFID s’intéresse à ces travaux pour une phase industrielle assez proche désormais, semble t il.

Et beaucoup d'autres projets...

Sans exhaustivité, encore une fois l’EFPG participe également à de nombreux projets :

    Un projet Européen de 30 Millions d’Euros (SustainPack) qui devrait révolutionner l’emballage : plus résistant, plus recyclable.
  Un projet pour réutiliser dans la fabrication du papier la pulpe de betterave, à la place des additifs minéraux : Beet Pulp.
   Une alternative aux ressources fossiles, la biomasse : plusieurs polymères ont déjà été brevetés.
  Le traitement des effluents : l’industrie papetière a diminué de 80 % ses rejets en 20 ans. Des efforts supplémentaires sont en cours de recherche dans le pôle de compétitivité Axelera.

Conclusion provisoire ...

La région grenobloise et ses centres de formation et de recherche participent donc activement au renouveau indispensable de l’innovation française, européenne. Le travail en réseau complète, démultiplie le travail en laboratoire, mais souhaitons que la région puisse fournir à l’avenir d’autres Aristide Bergès (inventeur de la Houille Blanche), Louis Moyroud (inventeur de la photocomposeuse), Louis Néel (Prix Nobel, créateur de l’INPG) qui ont marqué leur époque, grâce à leurs travaux dans la région.

Quant à l’EFPG, elle a décidé de faire évoluer son nom : elle s’appellera désormais École du Papier, de la Communication Imprimée et des Biomatériaux : une bonne manière de se projeter dans l’avenir !

Jacques de Rotalier a passé 30 ans dans la commercialisation en Europe et aux USA, de la quasi-totalité des papiers Impression/Ecriture. Il intervient maintenant comme journaliste dans des revues spécialisées de la chaîne graphique, ainsi que comme consultant papier (perspectives stratégiques, achat, vente, ...).
e-mail : rotajac@noos.fr

 
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
   Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base   
 
Copyright © CERIG/EFPG 1996-2007
 
Mise en page : J.Rouis