Accueil Recherche | Plan Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
NOUVELLE cerig.efpg.inpg.fr 
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Nouvelles > Grenoble INP-Pagora partenaire de la plate-forme technologique TekLiCell
Révision : 25 mars 2009
Grenoble INP-Pagora partenaire de la plate-forme technologique TekLiCell

 

    Previous news Liste des nouvelles Nouvelle suivante

Le groupe Grenoble INP, Grenoble INP-Pagora et le Centre Technique du Papier créent TekLiCell, une plate-forme technologique d’envergure internationale sur le papier, l'impression, la transformation, l'emballage et les biomatériaux. Cette initiative vient de recevoir des aides régionale et européenne au titre du programme "Objectif compétitivité régionale et emploi" (FEDER).

Grenoble, Mars 2009

Trois partenaires pour une plate-forme technologique

   
En savoir plus
  TekLiCell, plate-forme 
  technologique, papier intelligent, impression du futur, biomatériaux, bioénergie, bioprocédés
 

Le groupe Grenoble INP, le Centre Technique du Papier et Grenoble INP-Pagora, École internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux, décident d’unir leurs forces dans un ensemble commun, sous l’égide du groupe Grenoble INP, visant à lui conférer une place internationale prépondérante dans la recherche, la formation et l’innovation pour les secteurs de la papeterie, de l’imprimerie et de l’emballage-transformation.

Dans le cadre d’une convention, les parties affirment leur engagement sur des objectifs partagés et définissent les conditions de leur mise en oeuvre, dans le respect des statuts propres à chaque partenaire.

Cette alliance prend la forme d’une plate-forme technologique dénommée TekLiCell.

Objectifs

Rassembler les forces des trois organismes afin de :

    donner une lisibilité nationale et internationale plus grande du pôle de recherche, de formation et d’innovation de la papeterie, de l’imprimerie et de l’emballage – transformation.
  Développer au sein de ce pôle les relations de coopération avec les partenaires industriels, notamment les PME.
    Garantir à ce pôle une synergie avec l’ensemble des laboratoires du groupe Grenoble INP et leurs partenaires.  
    Permettre à ce pôle de revendiquer une position de leadership au niveau mondial sur des thématiques scientifiques et technologiques identifiées.  

Véritable lieu d’élaboration et de conduite de projets, la plate-forme TekLiCell constitue un lieu de résonance des problématiques industrielles et mettra un accent particulier sur la gestion des relations avec les entreprises :

    un environnement de qualité pour l’accueil des personnes en provenance des industries et laboratoires associés aux projets.
  Une confidentialité des sujets abordés.
    Une gestion de qualité dans la conduite des projets (respect des délais, des engagements de moyens, des devis et facturations).  
    Une ouverture particulière vers les PME, notamment celles du secteur de la transformation des papiers et cartons et de l’imprimerie.  

Thématiques

Deux thématiques reconnues comme prioritaires sont identifiées à ce jour :

    Papier intelligent - Impression du futur
  Biomatériaux, bioénergie, bioprocédés

Ces thématiques évolueront en fonction des besoins identifiés des secteurs industriels

Quelques chiffres

    3300 m2 de laboratoires et de halls industriels.
  70 ETP (équivalent temps plein), personnes des services R&D travaillant déjà sur les thématiques concernées.
    Un volume d'activité annuelle de 5,5 Millions € (80 % R&D, 15% Conseil, expertise, prestations, 5% Formation).  
    Un budget d’investissements sur 3 ans de 2 Millions € (financé par les partenaires avec des aides régionale et européenne – Fonds FEDER).  

Partenaires

Groupe Grenoble INP
Accélérateur d'avenirs

L’Institut polytechnique de Grenoble (groupe Grenoble INP) est un établissement français d’enseignement supérieur créé il y a plus d’un siècle. Il regroupe aujourd’hui :

    6 écoles d’ingénieurs pour former les ingénieurs prêts à relever les grands défis de nos sociétés : Ense3 (énergie, eau et environnement), Ensimag (informatique, mathématiques appliquées, télécommunications), Esisar (systèmes avancés et réseaux), Génie industriel (de la conception de produit à l’organisation de la production), Pagora (papier, communication imprimée, biomatériaux), Phelma (physique, électronique, matériaux).
  28 laboratoires de recherche d’envergure internationale, dans 6 domaines de compétences : énergie, environnement, information et communication, matériaux, micro et nanotechnologies, systèmes de production. Cinq de ces laboratoires
sont internationaux (Mexique, Canada, Japon, Vietnam, Chine).
    Une structure de transfert de technologies assure la gestion d’un portefeuille de 63 familles de brevets, 30 logiciels, et la création de 29 start-ups en 10 ans.  

Le groupe Grenoble INP est un acteur majeur des réseaux d’innovation en France et dans le monde. Partenaire privilégié du monde industriel, il est l'un des moteurs de la recherche et développement français impliqué dans des plate-formes et des centres
d’envergure mondiale comme :

    Minatec, premier centre européen d’innovation dans les micro et nanotechnologies, dont il est membre fondateur.
  Les pôles de compétitivité Minalogic (micro et nanotechnologies et logiciels embarqués) et Tenerrdis (énergies renouvelables),
    Deux instituts Carnot : Énergies du futur et Logiciels et systèmes intelligents.  
    …Et un réseau thématique de recherche avancée (Nanosciences aux limites de la nanoélectronique).  

Chiffres clés :

    5200 étudiants dont 20% d’étudiants étrangers.
  1150 diplômes d’ingénieurs/an et 200 diplômes de docteurs/an.
    40 000 diplômés en activité dans le monde.  
    Plates-formes de formation et de recherche d’envergure internationale (CIME-Nanotech, Predis, CremHyg, AIP Primeca...).  
    1100 personnels.  
    107 millions d’euros de budget consolidé.  
    Site Web: http://www.grenoble-inp.fr  

Grenoble INP-Pagora
La fibre de l’innovation

Grenoble INP-Pagora, École internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux, appartient au groupe Grenoble-INP. C'est le plus grand centre européen de formation des ingénieurs pour ces filières.

Certifiée ISO 9001, Grenoble INP-Pagora forme les futurs cadres des secteurs liés au papier, à l’impression, à l’emballage, aux biomatériaux et à l’environnement. Son large éventail d’enseignements – alliant les disciplines de base de l'ingénieur aux cours spécifiques correspondant à la filière choisie – s’adapte en permanence aux besoins des industries. L'école propose également une licence professionnelle sur la gestion des flux numériques. Grenoble INP-Pagora forme avec succès une partie des élèves ingénieurs et les étudiants de licence professionnelle dans le cadre de l’apprentissage. L’école développe également une formation internationale en collaboration avec des universités européennes. Un partenariat fort avec les milieux industriels permet à ses 60 diplômés par an d'accéder à des carrières très motivantes en France et à l'international.

La recherche innovante menée par le Laboratoire Génie des Procédés Papetiers (LGP2) contribue à l’amélioration des procédés et à la création de produits répondant aux nouveaux besoins, notamment environnementaux. Une veille active sur les progrès technologiques dans ces industries est réalisée par la cellule Cerig. L’ensemble de ces activités garantit un enseignement à la pointe des évolutions scientifiques et techniques.

Le Laboratoire Génie des Procédés Papetiers (LGP2) est une unité mixte de recherche (UMR 5518) associant le CNRS, Grenoble INP-Pagora, Grenoble INP et le Centre Technique du Papier. Il comprend 5 équipes de recherche : Chimie des procédés – Génie papetier et de l’environnement – Physique des structures fibreuses – Science et techniques graphiques – Transformation-biomatériaux-emballage.

Chiffres clés :

    Diplômes d’ingénieurs délivrés : 60 par an.
  Personnel : 76 personnes dont 30 enseignants-chercheurs, 35 doctorants.
    Budget consolidé : 7,0 M€.  
    Site Web : http://pagora.grenoble-inp.fr  

Le Centre Technique du Papier
Le futur par l’innovation

Le Centre Technique du Papier a été créé le 1er juillet 1957 et transformé en Centre Technique Industriel, établissement d’utilité publique, par arrêté ministériel en date du 27 juin 1962.

L’objet du Centre Technique du Papier (CTP) est de :

    promouvoir le développement technologique de l’industrie de production et de transformation des pâtes, papiers et cartons afin d’améliorer ses performances, sa productivité, sa compétitivité dans le respect des exigences du développement durable.
  Faire progresser les connaissances scientifiques et technologiques, innover et transférer à l’industrie les savoir-faire sur les matières premières vierges et recyclées, les matériaux, les procédés, les produits et services associés afin de mieux répondre aux besoins et attentes des marchés notamment en termes d’aptitude à l’usage, de qualité, de durabilité, de sécurité, de santé, d’environnement, d’énergie et de coût.

Générer de la valeur dans l’industrie papetière… tel est le rôle aujourd’hui de ces collaborateurs hautement qualifiés, ingénieurs, scientifiques et techniciens, experts en recherche industrielle et transferts technologiques, qui permet aujourd’hui au CTP d’apporter des réponses adaptées à chaque besoin et de renforcer la compétitivité durable des entreprises qui font appel à ses services.

Le Programme Général de Recherche (PGR) du CTP s’articule autour de grands axes ou programmes thématiques :

    les pâtes vierges (InTechFibres)
  les fibres recyclées
    la qualité des produits  
    le développement durable (Environnement).  

La recherche du CTP a pour objectif la création de valeur pour ses clients par l’innovation technologique. Elle est conduite selon les règles du management par projets et s’appuie sur le suivi et l’optimisation du portefeuille d’activités.

Le CTP dispose d’une filiale, Techpap SAS, elle-même maison mère d’une filiale américaine Techpap.Inc, lesquelles commercialisent des capteurs de laboratoire ou en ligne (issus des recherches notamment du CTP, mais également de Grenoble INP-Pagora) dédiés à l’industrie papetière.

Chiffres clés :

    Personnel : 146 personnes, 7 doctorants
  Budget consolidé : 13,1 M€ (incluant la filiale Techpap SAS)
    Site Web : http://www.webCTP.com  
 
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
   Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base   
 
Copyright © Cerig/Grenoble INP-Pagora
 
Mise en page : A. Pandolfi