Accueil Recherche | Plan Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
NOUVELLE Cerig 
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Nouvelles > Une étude du LGP2 sur de nouveaux biomatériaux actifs primée par la TAPPI
Révision : 23 septembre 2013
Une étude du LGP2 sur de nouveaux biomatériaux
actifs primée par la TAPPI
 
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante

Nathalie Lavoine, doctorante, et Virginie Bigand, post-doctorante, du Laboratoire Génie des Procédés Papetiers (LGP2), ont reçu le deuxième prix du concours Student Poster lors de la TAPPI International Conference on Nanotechnology for Renewable Materials qui s’est tenue du 24 au 27 juin 2013 au Royal Institute of Technology (KTH), à Stockholm (Suède).

Anne Pandolfi (Septembre 2013)

 

Microfibrilles de cellulose pour biomatériaux actifs

   
Partagez sur Facebook

Rejoignez-nous

En savoir plus...
  Laboratoire Génie des Procédés Papetiers (LGP2)
     

La TAPPI International Conference on Nanotechnology for Renewable Materials, qui regroupe plus de trois cents chercheurs, est considérée comme l'une des plus importantes dans le domaine des nanocelluloses.

Parmi la quarantaine de posters proposés par des étudiants venus de divers pays, le poster de Nathalie Lavoine et Virginie Bigand, intitulé Use of Different Quality of MFC for Producing Controlled Release Films, a séduit le jury.

Lancée il y a trois ans dans le cadre du projet InTechFibres, en collaboration avec Sandra Tapin-Lingua, Ingénieur de Recherche à l'Institut Technologique FCBA, cette étude permet d'approfondir de nouvelles perspectives pour les nanocelluloses. Elle a été réalisée sous l'initiative et la direction de Julien Bras, Maître de Conférences de Grenoble INP-Pagora.

 
Remise du prix à Virginie Bigand par Alan Rudie
de l'USDA Forest Service, sponsor de la conférence
     

Le poster porte sur l'utilisation de microfibrilles de cellulose pour produire des matériaux actifs. Un système de matériaux biosourcés renouvelables permet de relarguer lentement des molécules antibactériennes. Il peut avoir des applications de grand intérêt dans le domaine des emballages alimentaires antimicrobiens et également dans le secteur pharmaceutique pour diffuser plus longtemps un médicament à l'intérieur ou à l'extérieur du corps (patch).

En remettant ce prix, le jury de la TAPPI a récompensé le caractère innovant de la thématique évoquée, la pertinence du travail scientifique réalisé et l'excellence de la présentation de ses résultats.

Contact

Julien BRAS

 
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
   Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base   
 
Copyright © Cerig/Grenoble INP-Pagora
 
Mise en page : A. Pandolfi