Accueil Recherche | Plan Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
NOUVELLE Cerig 
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Nouvelles > Tenir bon...
Révision : 19 septembre 2014
Tenir bon...
 
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante

Difficile de dire si c’est un signe, mais les données économiques concernant les papiers graphiques et l’impression aux États-Unis comme en Europe montrent une pause dans les baisses constatées depuis quelques années.

Il n’y a pas de miracle à attendre, juste un moment plus calme où l’on peut faire le point sur la mutation en cours sans céder au découragement…

Jacques de Rotalier (Septembre-Octobre 2014)

 

Un rapport important

   
Partagez sur Facebook

Rejoignez-nous

En savoir plus...
  Jacques de Rotalier
Jacques de Rotalier
     

En présence de Ségolène Royal, Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, le député Serge Bardy a présenté le 10 septembre son rapport sur la "boucle recyclage" et l’économie papetière : De l'intelligence collaborative à l'économie circulaire - "France, terre d'avenir de l'industrie papetière" - La fibre de cellulose, issue du bois et du papier recyclé, une illustration positive du développement durable (+ Annexes).

Une partie du titre du rapport s’intitule : "De l’intelligence collaborative à l’économie circulaire". C’est bien un travail collectif, fait d’écoute et d’attention mutuelles, qui a permis de poser cette première pierre destinée :

• à une meilleure compréhension des impacts économiques et environnementaux de la filière papier ;

• aux améliorations nécessaires pour pousser les papiers graphiques français à un niveau de recyclage digne d’une économie circulaire du 21e siècle.

D’autres pierres sont en cours de fabrication notamment avec le Livre Blanc du député Jacques Krabal qui devrait couvrir l’ensemble de la filière : depuis le bois en amont jusqu’aux débouchés multiples des papiers ainsi que les développements à venir dans les biocarburants, les papiers intelligents, la chimie verte...

Tout ce travail d’échanges porte peu à peu ses fruits en termes d’image et de prise de conscience médiatique. L’association Culture Papier en est un peu le symbole mais il reste encore beaucoup à faire.

De la créativité

3M est une société bien ancrée dans la modernité et l'un de ses produits phares (ou vache à lait, comme dirait le BCG) est le Post-it. Elle a créé un nouveau standard, Super Sticky, bien adapté aux usages domestiques et bureautiques : vous pouvez mettre des pense-bêtes partout où cela vous est nécessaire. De plus, les couleurs sont préparées selon les tendances de la mode grâce à l’appui du centre de design européen du groupe.

Depuis quelques années, la société papetière française Clairefontaine-Rhodia s’est lancée avec succès sur le marché des loisirs créatifs pour lequel elle fabrique des papiers très spéciaux : pré-imprimés, sulfurisés, miroir, à peindre, à colorier... Avec 1000 références disponibles, ces produits représentent désormais 15 % du chiffre d’affaires du groupe. Le produit phare, Décopatch, permet d'habiller murs, meubles et objets divers selon votre imagination : ils ont ainsi plusieurs vies. C’est un peu le frigo du loisir créatif. J’avais déjà signalé dans cette lettre combien cette entreprise savait utiliser les nouveaux outils numériques avec intelligence et cela reste vrai : en témoignent les nombreuses vidéos sur YouTube...

De la rentrée littéraire

Quelques 600 nouveaux romans sont proposés aux lecteurs en cette rentrée 2014. C’est un peu moins que d’habitude mais les avis sont assez concordants pour dire que la qualité est là. C’est comme les vendanges : quantité très correcte, qualité excellente. Bravo aux écrivains, tant mieux pour les éditeurs, les papetiers, les imprimeurs, les libraires, les lecteurs...

De la vie des médias

De ce point de vue, l’été a été très agité (pas de repos possible ?) tant au plan national qu’international.

Pour moi, le plus spectaculaire reste la création, en grande partie virtuelle, d’un "pseudo-état dit islamique" : une réalité virtuelle forte avec des images choc et choquantes, essentiellement de la violence. La réalité sur le terrain, ce sont 30 000 individus (essentiellement des hommes) qui terrorisent les populations qui n’ont pas pu fuir. Rien à voir donc avec ce que sont un état et une religion.

Sur le plan national, moins de violence mais toujours beaucoup (trop) de bruit. À ce propos, voici une anecdote qui montre ma préférence pour la manière 'Canard Enchaîné' (Voit-on souvent ses journalistes se pavaner sur nos écrans ?). Il y a deux ans, je lui ai écrit un petit mot pour lui signaler qu’une de mes tantes allait avoir 100 ans et qu’elle mourrait probablement avec le Canard dans les mains tant elle y était attachée. Quelques jours plus tard, nous avons reçu un courrier très sympa du rédacteur-chef et de la responsable des lecteurs accompagné de trois dessins personnels dont l’un de Cabu !! Le Canard Enchaîné souffre bien entendu du tohu-bohu médiatique mais il reste fidèle à ses principes dont l’un est de ne pas médiatiser la vie privée... Pourvu que cela dure ! Comme son bilan est extrêmement solide (le meilleur de la presse), cela peut encore durer pas mal de temps.

De l'éducation et de la formation

Nos universités sont en train de développer les MOOC (Massive Open Online Course / Cours en ligne ouvert à tous). C’est bien mais, à l’usage, on s’aperçoit que cela ne marche que si l’on est déjà bien formé à la base. Et comment bien se former aujourd’hui ? Je reprends des réflexions de Jean Paul Mongin, éditeur (Les petits Platons) et délégué général de l’association SOS Éducation :

"L’école n’a pas pour fin première l’épanouissement personnel de l’enfant. Elle doit le confronter à la réalité du 'tu ne sais pas, tu dois apprendre'. Socrate aurait dit que le savoir ne s’acquiert pas par intinction comme le linge se gorge d’eau. Et c’est une discipline qui me discipline. Rentrer dans l’aridité d’un problème, pénétrer une pensée étrangère, écrire lisiblement voilà ce qui construit la personne et participe à son développement moral. La liberté n’émerge qu’à condition que l’on ne soit pas asservi par sa propre spontanéité, ses instincts ou ses intérêts. Est libre celui qui est capable de différer son plaisir. Et cela s’apprend... à l’école".

Ces remarques plaident pour une approche prudente dans l’introduction des nouvelles technologies à l’école. La complémentarité écriture-lecture-imprimé-écran est à privilégier tant dans la recherche scientifique éducative que dans la pratique quotidienne des enfants.

Bon courage à tous.

Contact

Jacques de Rotalier a passé 30 ans dans la commercialisation, en Europe et aux USA, de la quasi-totalité des papiers impression-écriture. Il intervient maintenant comme journaliste dans des revues spécialisées de la chaîne graphique et comme consultant papier (perspectives stratégiques, achat, vente,...).

 
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
   Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base   
 
Copyright © Cerig/Grenoble INP-Pagora
 
Mise en page : A. Pandolfi