Accueil Recherche | Plan Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
NOUVELLE Cerig 
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Nouvelles > Stopper la stigmatisation et positiver
Révision : 24 mai 2017
Stopper la stigmatisation et positiver
 
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante

Depuis une décennie, les professions liées au secteur graphique sont confrontées non pas à un problème d’image – l'image du papier et de l’imprimé reste globalement bonne – mais au doute suscité par des affirmations quant à l'absence supposée de modernité du support voire pire, quant à sa nocivité écologique.

Face à ces assertions, des associations ont été créées afin de rétablir clarté et vérité dans ce domaine : Print Power et Two Sides au niveau européen et Culture Papier en France.

Jacques de Rotalier (Mai 2017)

Des associations complémentaires

   
Partagez sur Facebook

Rejoignez-nous

  Jacques de Rotalier
Jacques de Rotalier
     

Connaissant bien les personnes à l’origine de ces mouvements, j’ai tout de suite apprécié leur complémentarité. Print Power et Two Sides jouent sur deux tableaux : le marketing direct et l'écologie. Print Power vante et démontre l’efficacité des messages imprimés adressés et Two Sides réaffirme, preuves à l’appui, les atouts écologiques du papier.

Dans la continuité des colloques organisés par La Poste sur les atouts globaux du papier, Culture Papier a une tonalité plus politique et culturelle. On sait que la culture joue encore un rôle important en France et son rayonnement nous permet d’être encore écoutés à l’étranger, bien au-delà de notre poids économique. Ce n’est pas un hasard si les deux premiers éditeurs français sont parmi les premiers européens voire mondiaux (Hachette). Ce n’est pas non plus un hasard si le président de Culture Papier est depuis un an le Pdg du deuxième groupe d’édition français, Editis.

 

Modes d'action

Print Power met en œuvre ce qu’il prône, autrement dit le marketing direct papier carton, afin de montrer combien ce mode d’action est valorisant pour les messages postés, grâce à un support qui ne se démode pas au fil des ans. La variété des papiers, des emballages et des créations papetières est infinie. Elle donne la possibilité de surprendre toujours plus les lecteurs et acheteurs saturés d’écrans. Une campagne, actuellement en cours, cible 6400 annonceurs et agences de communication : deux envois adressés contiennent, pour le premier, des chiffres et données prouvant cette efficacité, et pour le deuxième, quelques exemples récents de réussites.

En collaboration avec les fédérations papetières, Two Sides a contribué à l'établissement d’un document de référence sur les mythes et réalités liés au papier. Ce document incontournable est régulièrement amélioré par les études récentes sur l’impact écologique, économique et social du papier et de l’imprimé.

Chaque année, Culture Papier organise un colloque qui fait référence. Sa septième édition est en préparation. En outre, un magazine trimestriel est publié régulièrement. Il donne la parole aux artistes, écrivains, hommes politiques, journalistes et professionnels qui témoignent de leur attachement à un secteur économique comptant plusieurs centaines de milliers d’acteurs. Eh oui ! En partant du bois pour aboutir aux imprimés sous toutes leurs formes, ce sont plusieurs centaines de milliers de personnes qui sont impliqués. Il y en a moins qu’avant, c’est sûr, mais on voit mal comment cette irrigation graphique arrêterait de nourrir les terres culturelles, publicitaires et éducatives.

Bilan et perspectives

Globalement en France, toutes les professions graphiques adoptent le même type d’argument, presque le même langage. Ce n’était pas évident il y a encore cinq ans. Quant à la pression stigmatisatrice, elle est un peu retombée mais demeure encore trop prégnante. Il faudra encore beaucoup de travail pour la ramener à un juste niveau.

Two Sides, par exemple, a envoyé à une quarantaine de grandes entreprises des courriers leur demandant d’abandonner ou de revoir leurs arguments promotionnels anti-usage du papier basés sur des raisons écologiques non vérifiables voire carrément fausses. Eh bien, le bilan est intéressant : après réunion avec leurs services communication et juridique, quinze de ces entreprises ont remisé – BNP Paribas, EDF, LCL, Société Générale, AXA, etc. – voire changé leur argumentation – Orange, Transatel, Networks…
Gaumont Pathé a d'ailleurs remplacé l’image d'une forêt dévastée par des feuilles qui volent dans un bureau ! Les discussions avec Crédit Agricole et Uniqlo sont en voie de finalisation.

En ce qui concerne Culture Papier, la dernière assemblée générale a permis de constater l’arrivée de nouveaux acteurs de la filière, de la certification et de la distribution. Les petits-déjeuners complémentaires au colloque annuel et au magazine font le plein. Tout ceci devrait permettre de tisser un réseau en direction de la société civile qui s’efforcera de contrebalancer les puissants réseaux faisant du numérique un tout incontournable qui se veut unique porteur du futur.

Seul un réseau graphique uni, porteur de messages positifs, permettra de développer un rapport de force moins inégal avec le réseau numérique. Il créera les meilleures conditions pour développer les complémentarités que l’on voit déjà poindre. Un seul exemple devrait nous parler à tous : les objets connectés. Le papier carton n’est-il pas déjà le support pertinent de multiples objets et messages connectés ?

Conclusion

Les trois associations ont l’intention de continuer à travailler ensemble et d'améliorer leur coordination, au service du réseau graphique à consolider d’urgence.

Bon courage à tous.

Contact

Jacques de Rotalier a passé 30 ans dans la commercialisation, en Europe et aux États-Unis, de la quasi-totalité des papiers impression-écriture. Il intervient maintenant comme journaliste dans des revues spécialisées de la chaîne graphique et comme consultant papier (perspectives stratégiques, achat, vente,...).

 
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
   Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base   
 
Copyright © Cerig/Grenoble INP-Pagora
 
Mise en page : A. Pandolfi